Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Temps De Se Présenter

  • : Le temps de lire
  • Le temps de lire
  • : Les livres que j'ai lus et aimés. "J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot" Honoré de Balzac
  • Contact

Le temps d'aimer

Recherche

Le temps de lire aujourd'hui

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41KMc9Gb%2B1L._SL160_.jpg

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41radEzu8pL._SL160_.jpg

Archives

1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 23:45

La plate-forme overblog étant devenue ce qu'elle est, c'est-à-dire nécéssitant un diplôme du MIT, simple étant passée à compliquée, révélant mes limites sur un ordinateur, j'ai décidé de déménager mon blog.

 

Pour ça aussi je ne suis pas très douée, alors petit à petit je complète et peaufine mon nouveau blog. L'esprit reste le même, je ne change rien ou presque.

 

J'espère vous y retrouver bientôt. 

 

http://letempsdelireblog.wordpress.com

1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 10:10

Un livre qui a connu un grand succès et un livre que j'ai dévoré en quelques jours seulement, une fois lancée on veut toujours en savoir plus.

 

 

L'histoire est celle de bonnes dans le Mississippi aiu service de familles blanches, au moment où les droits civiques pour les noirs sont en train d'évoluer aiux Etats-Unis sous l'impulsion de Rosa Parks et de Martin Luther King. Ces bonnes vont écrire un livre de témoignages sur leur condition. A partir du moment où elles prennent la décision de témoigner et de faire bouger les choses, leur destin à toutes va changer.

 

C'est très prenant car on s'attache à chacun des personnages qui prend la parole dans ce roman, ils sont drôles, sensibles, colériques mais ont tous une blessure profonde. Ils sont brossés de manière caricaturale parfois : la bonne gentille et maternelle, celle qui n'a pas la langue dans sa poche, la blanche méchante et manipulatrice, celle qui essaie de faire bouger les choses, l'excentrique. Même si les traits ne sont pas brossés dans le détail, tout cela fonctionne très bien. 

 

Mon seul regret, à la fin, j'ai été un peu frustrée, je m'attendais à un vrai happy-end, la fin a été brutale pour moi, on aurait été trop dans le côté bons sentiments. De toute façon cela n'a pas empêché que je passe un bon moment avec ces quelques 600 pages. C'est un roman dans la même veine que Mississippi de Hilary Jordan mais moins dur, moins choc que ce dernier. 

J'ai adoré ! 

29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 11:27

Comme tous les lundis, rendez-vous chez Galleane pour partager nos lectures du moment.

toggle log

Ce que j'ai lu la semaine passée : 

La couleur des sentiments de Kathryn Stockett


http://www.babelio.com/couv/11295_835311.jpeg

 

Ce que je lis cette semaine : 

Le chapeau de Mitterrand d'Antoine Laurain

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41n3ZLS6OnL._SL160_.jpg

 

Et vous que lisez-vous ?

24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 07:48

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51N8bJ4m8xL._SL160_.jpg

 

Du domaine des murmures, j'avais adoré, je m'étais promis de lire Le coeur cousu, dont j'avais entendu beaucoup de bien. 


L'histoire : On ne sait pas trop à quelle période, au sud de l'Espagne, une jeune femme reçoit un don comme toutes les femmes de la famille. Elle transmet ce pouvoir à ses filles. C'est l'histoire d'une famille atypique, aux pouvoirs presque magiques. Une famille particulière qui vit grâce et malgré cette magie, à la fois un don et un maléfice.

 

Le fait qu'on ne sache pas dans quelle période, quelle ville on se trouve parfois, s'ajoute finalement à la confusion des mndes dnas le récit, les vivants et les morts, entre onirisme et monde réel. L'auteure crée tout une atmsphère fantastique que j'aime beaucoup.


J'avais été sous le charme Du domaine des murmures pour cette même raison : la magie, celui-ci est de la même veine. Le coeur cousu m'a beaucoup plu mais je le trouve plus éparpillé, parfois je me suis demandé où tout cela mène. On voit bien qu'il s'agit de l'histoire d'une famille, on peut voir celle que tout le monde finalement transporte avec soi, malgré soi, tous les secrets, tous les bonnes choses et les mauvaises, les "maléfices" en somme. 


En revanche j'adore l'écriture de l'auteur, ses envolées poétiques, une écriture légère, douce, voilà comment je la qualifierai. J'adore et je signerai encore pour un nouveau livre sans problème. Elle fait partie des auteurs qui ont une plume bien à eux, donc à suivre.

 

Le coeur cousu, un livre poétique et sensible. 

22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 21:14

Une fois n'est pas coutume, je vais chroniquer un livre pour la jeunesse. Partenariat oblige !

Je lis un peu des albums de jeunesse, je trouve ça très beau et souvent très bien fait.

I minuscule, je l'ai choisi car son titre poétique me plaisait. Alors a-t-il tenu ses promesses ? 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41thDW11Y9L._SL160_.jpg

 

 

L'histoire c'est celle d'un i minuscule qui vit avec I majuscule, son papa, il côtoie au jour le jour ses amies les voyelles. Le Y fait un peu peur et est délaissé mais l'histoire ne va pas s'arrêter là, Y va aider les autres voyelles à retrouver le point que i a perdu... L'aventure commence, celle d'une quête...

 

Une histoire très mignonne. J'ai apprécié tout le jeu des expressions sur les lettres, leurs particularités, les interventions de la ponctuation. Je trouve ça très bien trouvé, utiliser les expressions sur le i : les points sur les i. A la fin il manque peut-être une anecdote sur le iota... Bon ça c'est vraiment pas un reproche. Ces jeux de mots sont sympahiques mais parfois à la lecture, je me dis que c'est peut-être un peu trop dans certaines phrases, ne perd-on pas le sens général au profit du plaisir des mots. Un travail sur les sonorités, ce i qui est partout dans chaque phrase, presque chaque mot, il est partout. Un album qui donne ses lettres de noblesse à une lettre si petite et si importante finalement, il nous donne toute l'étendue des sonorités. 

J'ai bien aimé que ce soit raconté à la manière d'une comptine, un vrai moment de poésie.

Au-delà du thème des lettres, évidemment se trouve le thème de l'autre : mettre de côté un copain à la récré, évidemment on va plus loin l'album met en évidence la peur de l'autre, sa différence. Une jolie déclinaison sur les lettres, les mots et de même à la fin on passe de l'ancien à la modernité. 

 

Les dessins sont aussi très sympas, très poétiques un mélange de dessin, de découpage de magazine (de la même manière que les enfants), et des éléments plus graphiques. Une alliance assez surprenante et surtout très moderne, histoire de dépoussiérer un peu les lettres.

 

Un livre à lire pour les amoureux des lettres, des mots, des histoires !

 

Merci à Babelio pour ce Masse critique.

22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 08:55

Comme tous les lundis, rendez-vous chez Galleane pour partager nos lectures du moment.

 

toggle log

La semaine passée, j'ai terminé la lecture du Coeur cousu de Carole Martinez. 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51N8bJ4m8xL._SL160_.jpg

 

J'ai bien aimé, un avis à paraître dans la semaine. 

 

Je voulais lire Soldat peaceful finalement j'ai commencé La couleur des sentiments de Kathryn Stockett. 

 

http://www.babelio.com/couv/11295_835311.jpeg

 

Et vous que lisez-vous ? 

15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 07:56

Comme tous les lundis, rendez-vous chez Galleane pour partager nos lectures du moment.

toggle log

Ce que j'ai lu la semaine passée et ce que je suis en train de lire : 

Le coeur cousu de Carole Martinez

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51N8bJ4m8xL._SL160_.jpg


Un plaisir à lire, je redoute qu'il se termine... 

 

Ce que je lirai ensuite : 

Soldat peaceful de Michael Morpugo

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51D7AEQBFCL._SL160_.jpg


Et vous que lisez-vous ?

10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 18:32

Je n'ai pas pu les terminer : 

Les apparences de Gillian Flynn

http://www.babelio.com/couv/CVT_Les-Apparences_4306.jpeg

J'étais très motivée pour lire ce livre, de bonnes critiques, je me suis lancée, et j'ai été déçue. Bon mon avis est partiel puisque je ne l'ai pas terminé. 

Tout commence bien, un couple américain parfait, la femme disparaît, l'enquête commence... Mon seul reproche c'est long à se mettre en place, au final j'ai décrocher très vite et je n'ai pas voulu en savoir plus.

 

L'embellie d'Audur Ava Olafsdottir

http://www.babelio.com/couv/C_LEmbellie_7173.jpeg

J'avais adoré Rosa Candida alors j'avais très envie de découvrir celui-ci.Ma lecture commencée, j'ai retrouvé cette lenteur que j'avais beaucoup aimé. Et là j'ai été coupé dans ma lecture et au moment de reprendre, je n'étais plus dedans. Je n'ai guère plus à dire, je sentais que ce road-movie en Islande allait être prometteur mais pour ce roman je ne m'avoue pas vaincue, j'essaierai de le relire. 


Dommage deux déceptions consécutives, rien de bien grave, je suis déjà happée par d'autres lectures. 

8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 22:46

toggle log

 

La semaine passée j'ai lu : 

Les apparences de Gillian Flynn, je ne l'ai pas terminé mais je vais sûrement l'abandonner car même si j'ai envie de connaître la suite, je le trouve bien trop long et lent pour le genre. 

L'embellie d'Audur Ava Olafsdottir, je ne l'ai pas terminé non plus, je n'avance plus car j'ai dû interrompre sa lecture pendant une semaine.


http://www.babelio.com/couv/CVT_Les-Apparences_4306.jpeg

http://www.babelio.com/couv/C_LEmbellie_7173.jpeg

Comme je patine un peu, je vais entamer une nouvelle semaine avec un nouveau livre : 

Le coeur cousu de Carole Martinez. 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51N8bJ4m8xL._SL160_.jpg


Et ensuite ? On n'en est pas là...

Et vous que lisez-vous ?

27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 08:00

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51jT6T8xeCL._SL160_.jpg

 

Avec ce genre de livres, je renoue avec le genre historique que j'avais un peu mis de côté ces derniers temps. J'adore en général ! 

 

L'histoire : Un avocat Miles Lord est en Russie pour trouver des indices et pour confirmer la descendance des tsars de Russie, évidemment il trouve des documents secrets qui mettent en doute ses premières hypothèses. Il se trouve confronté à la mafia qui veut l'éliminer à cause de ses recherches et de son obstination à découvrir la vérité.

 

On peut le deviner assez facilement, dans ce roman, on a l'hypothèse que les Romanov auraient survécu à leur massacre en 1917. J'adore ce genre d'histoires, de complots, d'hypothèses... Un roman qui mêle le passé et le présent. Le rythme du roman est assez enlevé, entre courses-poursuite, quête de la vérité, on ne s'ennuie pas.

 

J'ai en revanche beaucoup moins aimé le contexte romanesque, on se trouve en Russie de nos jours, le hic c'est que l'Etat veut restaurer les tsars de Russie. Et cette partie, je n'adhère pas du tout, je suis peut-être un peu trop terre à terre mais j'avais du mal à me projeter. Bon après je chipote un peu mais après m'être renseignée un peu sur la question, cette hypothèse de survie semble peu probable, et est une théorie depuis longtemps réfutée. J'ai eu du mal à me projeter, on est beaucoup trop dans le présent, pas assez dans le passé et c'est ce que je préfère pourtant. Un bilan plutôt mitigé pour un roman dont j'attendais beaucoup.