Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Temps De Se Présenter

  • : Le temps de lire
  • Le temps de lire
  • : Les livres que j'ai lus et aimés. "J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot" Honoré de Balzac
  • Contact

Le temps d'aimer

Recherche

Le temps de lire aujourd'hui

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41KMc9Gb%2B1L._SL160_.jpg

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41radEzu8pL._SL160_.jpg

Archives

17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 09:58

logo-mardi-31.jpg

 

 

Rendez-vous que j'ai découvert chez Agathe et initié par Sophie

 

C'est simple et amusant :  "tous les mardis, vous ouvrez le livre que vous êtes en train de lire à la page 31 et vous choisissez une phrase. Elle peut être révélatrice du roman, vous plaire par son style, vous déplaire... Bref vous êtes libre !"

 

Je suis en train de lire Mississippi de Hillary Jordan : 


41KIST9C97L. SL160

Et voici ce qu'on trouve à la page 31 :


" Peu à peu, au cours des mois qui ont suivi, j'ai dévidé ma vie pour lui "

 

Et vous, quelle phrase peut-on lire à la page 31 ?

 


Repost 0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 07:43

Comme tous les lundis, rendez-vous chez Galleane pour partager nos lectures du moment. 

toggle log

 

J'ai lu : Un beau jour de printemps de Yiyun Li. Un livre que j'ai dévoré, intéressant et plein d'émotions. 

 

couv37800762


Je lis en ce moment : Mississippi de Hilary Jordan, j'en ai entendu beaucoup de bien. J'en suis au début, je m'attends à quelque chose de passionnant.  


41KIST9C97L. SL160


Ce que je vais lire ensuite : Rebelles d'Anna Godbersen

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv35614355.gif 

 

Et vous, que lisez-vous cette semaine ? 



Repost 0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 19:02

Un Livre triste mais passionant sur l'histoire de la Chine. 

couv37800762

La quatrième de couverture : Un premier roman magistral au style lancinant, hypnotique, qui restitue de manière crue et réaliste la terreur ordinaire dans la Chine post-maoïste, par un des nouveaux talents de la scène littéraire internationale. 

À l'aube du 19 mars 1979, la petite ville de Rivière-Fangeuse est en ébullition : après dix ans de prison, Gu Shan, une ancienne garde rouge, va être exécutée. Son crime ? Avoir douté du parti. Et la mort n'est pas le pire de ce qu'elle va devoir subir. 

Cet événement va avoir des répercussions sur ses concitoyens : le professeur Gu, son père, un intellectuel qui se réfugie dans le passé pour échapper à un monde qu'il ne comprend plus, et son épouse, jusque-là humble et soumise, qui va relever la tête pour défendre sa fille ; Bashi, un adolescent tourmenté qui noue une relation improbable avec Nini, une petite infirme affamée ; Kai, voix officielle du parti, qui va sacrifier famille et carrière pour l'amour d'un dissident ; et bien d'autres...

Cruauté d'une société déboussolée, ou l'idéologie marxiste n'a pas effacé les vieilles superstitions, ou les liens familiaux sont rongés par la misère et l'endoctrinement, ou l'implacable machine à décerveler n'en finit plus de broyer les individus qui tentent de résister.

 

Mon avis : On commence par la condamnation à mort de Gu Shan, ancienne garde rouge, et autour d'elle se tisse différentes histoires passées, présentes, autour des personnes qu'elle a connues, autour des gens qui se retrouvent lors de son exécution. Des portraits et des situations très différents qui dressent une peinture de la Chine post-maoïste assez terrible et cruelle. 

 

C'est un roman assez triste et émouvant, les personnages rencontrés au cours de la lecture ont tous un passé triste et difficile. Et, l'espoir n'apparaît pas comme une chose auquelle les personnages pourraient se raccrocher. Ils ont des rêves qui les font plus souffrir que plaisir. C'est un récit poignant. On se prend d'affection pour ces personnages qui aspirent à des choses simples mais où tout se complique car ils se heurtent à une machine politique bien plus puissante, une histoire d'amour, un enterrement : tout est complexe. 

 

L'écriture est magnifique, je lui trouve beaucoup de poésie malgré un monde assez pitoyable qui peut être décrit. Certaines phrases sont très belles et j'ai particulièrement aimé le professeur Gu qui émaille ses conversations de proverbes ou de contes. 

 

J'ai littéralement dévoré ce livre, on a envie de savoir ce que deviennent ces personnages. Chacun lié à la condamnation de Gu Shan, on ne sait jamais si on a pitié des personnages ou si dans l'instant qui va suivre, on ne va pas comprendre leur comportement et finalement les haïr. Tout est assez instable, rien n'est jamais acquis, les personnages se transforment comme la nature change finalement en ce printemps. 

 

C'est aussi un roman historique. L'histoire nous fait réfléchir et certes nous montre une Chine cruelle où les parents paient la balle qui va tuer leur fille mais l'horreur peut aller encore plus loin. Les personnages ont du mal à exprimer leurs sentiments dans cette société qui les bride et souvent je les trouve assez durs envers les autres. 

 

Un livre intéressant qui se lit rapidement mais aussi et surtout un livre triste et poignant. 

Livre lu dans le cadre du challenge organisé par Calypso, le mot était "jour". 

http://img.over-blog.com/300x231/2/51/80/60/Dossier-2/Un-mot-des-titres.jpg

Repost 0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 14:01

Pas le temps de lire, négligeant un peu mon blog, je reviens avec le concours STAR : Stop talking and read organisé par Lyah. Cela devrait me rebooster. 

 

Logo-STAR-4-Les-lectures-de-Liyah.jpg

 

Du 6 avril au 6 mai, il faut lire le maximum de pages de romans. Le gagnant a bien évidemment droit à une récompense. 


Cette bonne ambiance devrait me motiver à lire un peu plus. Rendez-vous donc chaque semaine pour un petit bilan de mon avancée. 


C'est parti ! 

 

 

Repost 0
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 08:41

Comme tous les lundis, rendez-vous chez Galleane pour partager nos lectures du moment.toggle log

 

C'est la dernière semaine pour Les piliers de la terre de Ken Follett ! La lecture commune est fixée à samedi, donc je vais le finir cette semaine.

Je n'ai pas beaucoup eu le temps de lire ces derniers temps donc pour venir à bout de ce pavé, il me faut du temps. Mais mon billet sera de toute façon positif car j'adore l'histoire et l'univers et finalement c'est plaisant de garder un livre sur une longue durée.


9782253059530-G 

 

Ensuite, je terminerai Pain amer de Marie-Odile Ascher.


couv1 123 

 

Ensuite, je lirai un livre pour le challenge de Calypso : Un mot, des titres. J'ai un titre dans ma PAL qui contient le mot jour et c'est un livre que j'ai envie de lire depuis longtemps. 

 

Et vous que lisez-vous ? 

Repost 0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 13:04

Comme tous les lundis, rendez-vous chez Galleane pour partager nos lectures du moment.

toggle log

Rien de nouveau comme lecture à l'horizon : 

Les Piliers de la terre de Ken Follett pour cette semaine. J'en suis à plus de la moitié, ça avance, ça avance...

 

9782253059530-G

 

Il est vraiment super et maintenant je n'attends qu'une chose : retrouver les personnages pour savoir ce qui va leur arriver.

Ensuite je commencerai peut-être un nouveau livre parmi ceux sélectionnés la semaine dernière.


Et vous, que lisez-vous ?  

Repost 0
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 09:00

couv44068949

Je voulais lire ce roman depuis un moment, depuis que j'avais adoré La femme du monstre. J'avais adoré le côté machiavélique des personnages, malsains et en même temps l'auteur révèle leurs fragilités. Tout n'est pas noir ou balnc et bien souvent on ferme les yeux sur ce qui est atroce. 

 

Alors celui-ci est assez court, je l'ai dévoré en peu de temps. L'auteur ne laisse pas les choses s'installer, on est dedans dès le début. L'histoire est presque résumée dans le titre, un père promet à sa femme de venger l'assassinat de son fils tué sur la route et abandonnée, il part à la recherche du tueur. Le lecteur est suspendu à cette recherche, va t-il trouver l'assassin ? une fois trouvé ne va-t-il pas se tromper ? Et la police dans tout ça ? Va-t-il le tuer ? Ou pas ? Que de questions et jusqu'à la fin un suspense insoutenable. 

 

Bref, j'ai adoré cette histoire car on va de rebondissement en rebondissement, rien n'est jamais acquis pour aucun des personnages, le doute est permanent pour eux et pour nous par ricochet. Les personnages sont assez terribles, certes on peut penser que l'assassin est antipathique et terrifiant par sa lâcheté mais les autres personnages aussi. Rien n'est acquis. Que dire de cette femme qui pousse son mari à venger la mort de leur fils ? Que dire du père aussi ? On a envie de le plaindre et finalement il se transforme lui-même en bourreau et ira-t-il au bout de sa mission ? Et la femme du tueur ? Aussi machiavélique que le tueur lui-même, quel est son rôle ? On ne va pas s'attacher à aucun des personnages car finalement ils sont médiocres dans ce qu'ils vont entreprendre, aucun n'a le courage suffisant pour agir. Ils sont tous manipulés et croient manipuler les autres. 

 

Le roman est vraiment bien construit car finalement l'action ne se passe qu'au début et ensuite c'est tout le côté psychologique des personnages qui fait avancer le livre. C'est vraiment un thriller psychologique, pas de sang, pas de meurtre toues les cinq minutes, pas de tueur en série mais une cruauté qui est bien présente et qui se distille dans la vie de tous les jours. C'est terrible mais rien d'oppressant pour le lecteur, on avance en compagnie des personnages, on suit leurs différents points de vue et on se promène dans le temps pour arriver à ce qui doit se faire et à cette phrase : "Ce soir je vais tuer l'assassin de mon fils". 

 

J'ai adoré, je n'ai qu'une envie découvrir Adieu qui est sorti assez récemment. 

Repost 0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 20:47

 

Comme tous les lundis, rendez-vous chez Galleane pour partager nos lectures du moment.

toggle log

C'est un peu honteux mais je lis exactement les mêmes livres que la semaine dernière, j'ai un peu avancé les deux mais sans les terminer et j'en suis loin. 


Pain amer de Marie-Odile Ascher : j'adore mais j'en suis encore qu'au début, les personnages ne sont qu'au début de leur périple pour rentrer en Russie. 

Quant aux Piliers de la Terre, j'adore et quand je le lis, je suis complètement plongée dedans. Mais par manque de temps, cette semaine, je n'ai pas avancé beaucoup. 


 

9782253059530-Gcouv1 123


Un bilan bien pauvre ! 

Ce que je vais lire ensuite, peu de chance que je termine ces deux-là mais bon je vais réfélchir à mes lectures prochaines. 


 41KIST9C97L._SL160_.jpgcouv52399389.jpgcouv48495936

 

Et vous que lisez-vous ?

Repost 0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 07:16

J'avais lu La splendeur des Charteris de l'auteur et j'avais passé un bon moment de lecture. Alors quand, les éditions Albin Michel m'ont envoyé ce deuxième roman, je m'y suis attelé avec plaisir. 

9782226238511m


L'histoire : Une jeune femme américaine qui a hérité d'une fortune considérable débarque en Angleterre pour entrer dans le monde et se trouver un mari. Elle rencontre un couple prêt à l'aider et l'introduire dans la société anglaise. Tout cela semble bien traditionnel jusque-là mais ce couple semble assez cruel avec elle. Cette jeune femme innocente réussira-t-elle à se défaire des griffes des Radcliffe quand ils l'auront emmené dans le manoir familial ? 


J'ai aimé le premier roman, donc logiquement j'ai adoré le deuxième car on y retrouve les mêmes ingrédients. L'histoire n'est absolument pas aussi lisse que j'ai pu la décrire. Et âmes sensibles s'abstenir ! C'est complètement déjanté. L'auteur ne nous décrit pas la société anglaise du XXe siècle qui nous est décrite dans les romans et ce n'est absolument pas l'aristocratie qu'on imagine très conventionnelle et coincée. Ici à bas les convenances, les on-dit et même les apparences ! 


En effet, la famille Radcliffe est aussi déjantée que l'a pu être Les Charteris. C'est amusant car tous les personnages de la famille sans exception se moquent des conventions sociales et cherchent à se faire plaisir, cela semble le seul objectif. C'est amusant de les voir manoeuvrer la jeune Maisie, inoocente, naïve, qui ne comprend pas tout ce qui lui arrive et subit la volonté des Radcliffe. Tout cela dans une ambiance sexe, fête et décadence ! C'est drôle et on quand on lit, on se dit qu'il ne faut pas avoir froid aux yeux. Comme dans le premier roman, il ne faut absolument pas prendre cela au premier degré car sinon, on risque de fermer le livre avant la fin. 


En effet, si ce sont les mêmes ingrédients que le premier roman, qu'apporte celui-ci ? C'est la question que je me suis posée en cours de lecture, quand l'histoire est bien posée, on commence à se demander où l'auteur veut en venir, on se dit que si c'est ainsi tout le long du roman, on risque d'arrêter ou d'être déçu. On tient encore quelques pages et là surprise, tout bascule ! Peu à peu se dessine un nouveau personnage dans le roman qui fait que la situation se renverse. Alors de nouveau c'est toujours dans l'excès et franchement c'est tellement terrible et tellement froid que le lecteur n'est toujours pas angoissé mais cela fait même sourire. Et les sentiments qu'on avait pour certains personnages s'inversent. On se dit incroyable ! 


En somme, le roman est vraiment bien construit, je l'ai dévoré en une journée. C'est très drôle, décalé, un roman à ne pas prendre au sérieux, pour se détendre et rire devant tant de folies et de fôlatreries. 


Je tiens à remercier Stéphanie des Horts de m'avoir contacté et les éditions Albin Michel pour m'avoir envoyé ce roman. 

Repost 0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 08:05

Comme tous les lundis, rendez-vous chez Galleane pour partager nos lectures du moment. 

toggle log

 

Ce que j'ai lu la semaine passée : 

- Le diable de Radcliffe Hall de Stéphanie des Horts

- Ce soir je vais tuer l'assassin de mon fils de Jacques Expert

Deux livres d'un genre différent, mais les deux sont des lectures très agréables. Je n'ai pas vu passer le temps avec ces deux romans.

 

9782226238511mcouv44068949

 

Ce que je lis : 

- Les Piliers de la terre de Ken Follett, encore et toujours, j'apprécie beaucoup cette lecture, je prends mon temps, et je lis d'autres livres en parallèle. 

 

- Pain amer de Marie-Odile Ascher. 

Résumé : En 1946, Staline offre l’amnistie aux Russes blancs résidant sur le territoire français et les invite à rentrer au pays. Quelque quatre à six mille personnes, celles-là mêmes qui avaient fui les bolcheviks en 1920 pour trouver refuge en France, vont répondre à cet appel. Parmi elles, la famille de Marina, une jeune fille de dix-huit ans : elle se sent française avant tout, mais accepte d’accompagner les siens tout en formant le projet de revenir rapidement, afin d’épouser Marc, qu’elle aime passionnément. Le long voyage en train commence. Au fil des kilomètres, le désir et la détermination de la jeune fille grandissent, nourris par le manque. Malgré le temps qui passe, elle ne perd pas espoir…


9782253059530-Gcouv1_123.jpg

 

Ce que je vais lire ensuite : 

Je n'en ai aucune idée, je vais me laisser porter.

 

Et vous que lisez-vous cette semaine ? 

Bonnes lectures. 

Repost 0