Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Temps De Se Présenter

  • : Le temps de lire
  • Le temps de lire
  • : Les livres que j'ai lus et aimés. "J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot" Honoré de Balzac
  • Contact

Le temps d'aimer

Recherche

Le temps de lire aujourd'hui

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41KMc9Gb%2B1L._SL160_.jpg

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41radEzu8pL._SL160_.jpg

Archives

22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 21:14

Une fois n'est pas coutume, je vais chroniquer un livre pour la jeunesse. Partenariat oblige !

Je lis un peu des albums de jeunesse, je trouve ça très beau et souvent très bien fait.

I minuscule, je l'ai choisi car son titre poétique me plaisait. Alors a-t-il tenu ses promesses ? 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41thDW11Y9L._SL160_.jpg

 

 

L'histoire c'est celle d'un i minuscule qui vit avec I majuscule, son papa, il côtoie au jour le jour ses amies les voyelles. Le Y fait un peu peur et est délaissé mais l'histoire ne va pas s'arrêter là, Y va aider les autres voyelles à retrouver le point que i a perdu... L'aventure commence, celle d'une quête...

 

Une histoire très mignonne. J'ai apprécié tout le jeu des expressions sur les lettres, leurs particularités, les interventions de la ponctuation. Je trouve ça très bien trouvé, utiliser les expressions sur le i : les points sur les i. A la fin il manque peut-être une anecdote sur le iota... Bon ça c'est vraiment pas un reproche. Ces jeux de mots sont sympahiques mais parfois à la lecture, je me dis que c'est peut-être un peu trop dans certaines phrases, ne perd-on pas le sens général au profit du plaisir des mots. Un travail sur les sonorités, ce i qui est partout dans chaque phrase, presque chaque mot, il est partout. Un album qui donne ses lettres de noblesse à une lettre si petite et si importante finalement, il nous donne toute l'étendue des sonorités. 

J'ai bien aimé que ce soit raconté à la manière d'une comptine, un vrai moment de poésie.

Au-delà du thème des lettres, évidemment se trouve le thème de l'autre : mettre de côté un copain à la récré, évidemment on va plus loin l'album met en évidence la peur de l'autre, sa différence. Une jolie déclinaison sur les lettres, les mots et de même à la fin on passe de l'ancien à la modernité. 

 

Les dessins sont aussi très sympas, très poétiques un mélange de dessin, de découpage de magazine (de la même manière que les enfants), et des éléments plus graphiques. Une alliance assez surprenante et surtout très moderne, histoire de dépoussiérer un peu les lettres.

 

Un livre à lire pour les amoureux des lettres, des mots, des histoires !

 

Merci à Babelio pour ce Masse critique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires