Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Temps De Se Présenter

  • : Le temps de lire
  • Le temps de lire
  • : Les livres que j'ai lus et aimés. "J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot" Honoré de Balzac
  • Contact

Le temps d'aimer

Recherche

Le temps de lire aujourd'hui

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41KMc9Gb%2B1L._SL160_.jpg

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41radEzu8pL._SL160_.jpg

Archives

27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 12:03

Un livre beau et émouvant ! 

 

9782290009833 cb

 

La narratrice Moïra raconte l'histoire de sa vie, elle la raconte à sa soeur à qui elle rend visite très souvent et qui est dans le coma. L'intérêt de l'histoire n'est absolument pas le pourquoi, le comment de cet accident, peu importe finalement. C'est un très beau roman où l'on dit les sentiments, où l'on essaie d'analyser le passé. On est transporté dans un ailleurs, un temps plus long. 

 

L'écriture est très belle, il y a de magnifiques passages qui mettent en relation la mer et la vie. 

 

Le seul bémol : on se demande parfois où l'auteur veut en venir, on attend que ça bouge et rien ne vient. Pourtant on ne s'ennuie pas, le rythme est lent mais il s'agit d'une belle lenteur, on prend le temps de tout, de décrire, de dire les choses car le temps passe sans qu'on puisse avoir l'occasion, la volonté de les dire. 

 

C'est aussi la première fois où je suis bouleversée par certains passages, à tel point que je les ai notés. 

"Je me suis demandé une chose : Si elle meurt, qu'est-ce qui ne changera-pas ? Tout changera. Chacune des parties de la vie. Tout change. Je n'avais jamais imaginé que ce serait de cette façon-là, mais dans la voiture, croyant que tu allais mourir, j'étais sure que ta mort allait faire bouger le monde entier, si bien que les marées seraient modifiées, les vents changeraient de direction, les oiseaux oublieraient le site de leur perchoir ou de leur nid ? Et je me demandais, où ton absence sera-t-elle le plus intense ?"


La tristesse, la mélancolie, la nostalgie sont les sentiments qui dominent dans ce roman, mais jamais on ne tombe dans l'excès. Aucun drame, juste l'histoire d'une vie racontée par une jeune femme sensible à la puissance de la nature et de la mer. 

 

Avis aux âmes de poètes, de beaux sentiments. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

La publivore 27/12/2011 23:23

Comme tu l'as vu, ça y est, je l'ai lu. (merci pour la visite !!) Et je partage tout à fait tes opinions, notamment ce que tu indiques en début d'avis : peu importe l'accident d'Amy.
Pas d'ennui mais un rythme cependant parfois très lent - mais aussi des accélérations étonnantes.
Bref, encore une fois : pas facile de chroniquer ce livre !

amaryllis 28/12/2011 11:26



C'est vrai pas évident d'écrire car franchement ce livre se vit. Je viendrai te dire ce que je pense d'Un bûcher sous la neige quand je l'aurai lu. 



La publivore 18/12/2011 19:33

Je ne lis pas ton billet, puisque je suis en train d'attaquer ce livre (je reviendrai bientôt). J'ai tellement adoré "Un bûcher sous la neige", que j'ai peur d'être déçue... Affaire à suivre :)

amaryllis 19/12/2011 09:26



Moi j'ai Un bûcher sous la neige dans ma PAL, j'en attend beaucoup aussi. Affaire à suivre en effet. 



Fransoaz 08/09/2011 18:58


Je n'ai pas encore lu cette auteure mais j'attends "le bûcher sous la neige" en LV.Très hâte.


amaryllis 10/09/2011 12:07



Je dois le lire aussi, il est dans ma PAL. 



l'or des chambres 01/09/2011 11:37


Un très très beau livre, je l'ai adoré... La mer, les éléments ont une grande présence... Une écriture très poétique tu as raison, très sensuelle aussi... Je le relirais bien tiens...


amaryllis 01/09/2011 20:21



C'est vrai que c'est un livre qu'on peut relire, car ce n'est pas tant l'histoire mais bien l'écriture.



Eloo 01/09/2011 11:31


Ta chronique titille ma curiosité...


amaryllis 01/09/2011 20:21



Je t'invite à le découvrir.