Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Temps De Se Présenter

  • : Le temps de lire
  • Le temps de lire
  • : Les livres que j'ai lus et aimés. "J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot" Honoré de Balzac
  • Contact

Le temps d'aimer

Recherche

Le temps de lire aujourd'hui

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41KMc9Gb%2B1L._SL160_.jpg

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41radEzu8pL._SL160_.jpg

Archives

10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 08:00

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41KMc9Gb%2B1L._SL160_.jpg

 

J'avoue qu'au début, j'ai eu un peu de mal à accrocher, je trouvais le tout un peu trop décousu, c'est pour cela que je ne commence pas par un résumé du roman. En effet à chaque chapitre correspond un personnage, rien de bien original jusque-là, mais ce sont de courts chapitres qui nous plongent dans les pensées de chaque personnage, il est difficile parfois d'identifier tout de suite de qui il s'agit surtout au début. On se demande même où tout cela va nous mener. Nulle part. Et cela semble bien la clé du roman.  Au fur et à mesure on y voit plus clair, on dégage du sens à ces portraits multiples. 

 

On est finalement dans un monde qui ne tourne pas rond, bizarre, loin de nous et en même temps si proche. Beaucoup des histoires de ces vieilles, leurs préoccupations sont de réelles interrogations pour notre société : que deviennent les personnes agées, les rapports entre les parents devenus vieux et les enfants devenus adultes qui veulent mener leur vie sans contraintes. Se posent aussi la question de la séduction, de l'amour chez les personnes agées. De réelles questions derrière un monde étrange : un endroit particulier, Le Trou, une ville peuplée presque uniquement de vieilles, une astéroïde qui va s'écraser sur terre. 


Dans le roman, ces petites vieilles sont décapantes, elles veulent toutes garder une chose : leur indépendance et malgré toutes les absurdités qui les entourent, elles cherchent un sens à leur vie. Quel sens lui donner quand on a perdu un mari, un fils, quel sens donner quand on se sent diminué, quand on est dévalorisé par ses proches ? Alors certes, ces petites vieilles sont assez hors normes mais elles sont dans la vie et s'interrogent. J'ai aimé cela dans ce roman, un humour caustique, des questions profondes, un ton léger pour un sujet lourd.

Bref un livre qui aborde la vieillesse sans l'apitoiement, un livre divertissant. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anis 22/03/2013 21:06

Il me tente bien aussi ce livre.

amaryllis 24/03/2013 11:10



Il est sympa, un peu spécial mais sympa. 



Malika 10/03/2013 13:30

Je l'avais déjà noté pour le sujet traité avec légèreté mais ce que tu dis sur la construction me laisse perplexe !!

amaryllis 10/03/2013 14:56



C'est le petit bémol que j'y mets, même si globalement j'ai bien aimé lire ce roman.