Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Temps De Se Présenter

  • : Le temps de lire
  • Le temps de lire
  • : Les livres que j'ai lus et aimés. "J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot" Honoré de Balzac
  • Contact

Le temps d'aimer

Recherche

Le temps de lire aujourd'hui

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41KMc9Gb%2B1L._SL160_.jpg

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41radEzu8pL._SL160_.jpg

Archives

3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 21:48

Les raisons du coeur couv

De la littérature anglaise tout en finesse et en humour ! Un livre qui fait du bien ! 

J'ai adoré lire ce livre, un agréable moment dans la société anglaise du XXe siècle. On commence en 1926 jusqu'à la période d'après-guerre. Nous voyons défiler la vie d'une jeune fille Flora et de ses trois prétendants ainsi que leur entourage.

C'est assez peu conventionnel : des parents qui n'aiment pas leur fille, une jeune fille magnifique qui fait peur, qu'on prend en pitié et qui en même temps qui vampirise tout son entourage masculin. On a l'impression que l'auteur prend un plaisir fou à dépeindre la haute société anglaise et dénonce ses codes, son hypocrisie. On a donc le sourire aux lèvres en le lisant.

Flora est amoureuse de trois garçons, et bien à bas les conventions, après la pension, elle n'épousera pas un officier des Indes mais ce n'est pas qu'une histoire, c'est une véritable leçon de vie.

Comme le dirait l'héroïne : menons une vie sensée et soyons sereins !  

La citation : "Il ne faut jamais retourner dans un endroit où on a été heureux sous peine de dénaturer tous ses bons souvenirs"

La quatrième de couv' : Dinard, printemps 1926. L’hôtel Marjolaine est envahi par une joyeuse colonie anglaise : jeune gens insouciants, aisés, qui jouent au tennis, dansent, organisent des pique-niques… Lors de ces vacances, Flora rencontrera le grand amour : il a pour noms Félix, Hubert et Cosmo. Dix ans plus tard, bafouant tous les principes, en femme libre, elle préférera les trois compères à l’officier de l’armée des Indes que lui destine son père. Choix insensé ? Bien au contraire, follement sensé, répond notre espiègle mamy. Mrs Wesley applique dans ses Raisons du coeur les recettes désormais classiques du Mary-vaudage.

Délicieusement immorale, elle fait, dans ce Jules et Jim très british, triompher le plaisir sur la vertu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

totorosreviews 20/09/2015 15:53

je n’ai pas accroché... j’ai trouvé le tout plutôt brouillon et sans relief, dommage!

silvi 04/03/2011 18:24


un roman que je compte lire et ton avis me donne encore plus envie


amaryllis 05/03/2011 02:05



Ne pas hésiter une seule seconde ! 



lapublivore 08/02/2011 17:20


Hello !! Je vois qu'en effet, nous avons Gérard C. en commun :)
Je n'étais pas inspirée par ce titre, mais après avoir lu ta chronique, j'ajoute illico à ma wish-list (et compte-tenu de nos goûts communs, j'ajoute aussi ton blog à mes favoris héhé !)
A bientôt et beau blog, bravo !


amaryllis 08/02/2011 17:48



Merci pour la visite ! 


Le seul problème avec Gérard, c'est qu'il parle bien des livres et donne envie et tu te rends compte que la plupart du temps, les livres présentés sont vraiment bons ! Alors j'adhère et je le
suis.



venzo2b 05/02/2011 15:18


Tu me donnes terriblement envie de courir à la librairie (façon de parler !) pour découvrir ce livre. Merci pour ce billet.


amaryllis 05/02/2011 15:34



Un seul conseil : fonce !