Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Temps De Se Présenter

  • : Le temps de lire
  • Le temps de lire
  • : Les livres que j'ai lus et aimés. "J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot" Honoré de Balzac
  • Contact

Le temps d'aimer

Recherche

Le temps de lire aujourd'hui

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41KMc9Gb%2B1L._SL160_.jpg

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41radEzu8pL._SL160_.jpg

Archives

1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 08:33

Décalé ! Surprenant ! 

9782226208347

Je l'ai acheté sur un coup de tête après avoir été convaincu par un libraire célèbre dont j'ai entendu l'avis enthousiaste.

C'est l'histoire d'une famille aristocrate anglaise, jusque-là tout va bien. Mais celle-ci est complètement déjantée et bizarre, elle n'a vraiment pas froid aux yeux ! On commence par le portrait de cette famille : les jeunes filles sautent sur tous les hommes de leur périmètre, lord Charteris est un coureur de jupons, le garçon fait tomber sous son charme tous les hommes, les domestiques ne sont pas en reste non plus et la famille entière est en admiration devant Hitler. On y trouve même une enquête policière menée par un détective chinois qui se prend pour un as et ne doute à aucun moment de ses conclusions. Bref à mourir de rire... Et on rit encore même si cette famille en 1936 vénère Hitler et même si elle reçoit Ribbentrop, le ministre des Affaires étrangères de l'Allemagne nazie alors que cela pourrait être très bizarre. C'est un roman qu'il ne faut pas prendre au sérieux...

C'est décalé, drôle, on s'étonne toujours de ce que vont faire les personnages. On se dit toujours : "ce n'est pas possible, ils ne vont pas oser, ils ne peuvent pas faire ça...", et si , ils peuvent ! On ne peut pas dire qu'on s'attache particulièrement aux personnages de cette famille qui ne respecte aucune convention, mais ils ne sont pas non plus pathétiques, on les découvre, on rit, on est surpris...

On passe un bon moment avec cette famille loufoque, complètement décadent. J'ai adoré ! 

Quatrième de couv' : Noblesse oblige…
Chez les Charteris, lords de père en fils, les « honorable young ladies » font peu de cas de leur vertu, les ministres ont les idées larges et les amours ancillaires, les homosexuels embrassent les filles sur la bouche et un inspecteur chinois joue les Hercule Poirot. En 1936, dans leur résidence d’été de l’île de Wight, on se noie dans le champagne avec l’ambassadeur d’Allemagne Ribbentrop pour se consoler de l’absence de ce cher Monsieur Hitler, qui manque décidément à tout le monde !
Entre P.G. Wodehouse et les sœurs Mitford, Stéphanie des Horts ressuscite, avec un humour noir très british, une aristocratie aussi arrogante et snob que délicieusement décadente, aux mœurs… bien peu conservatrices.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lapublivore 05/08/2011 16:34


Allez hop, un de plus dans ma LAL ... Ouhlalala !


Isa 21/05/2011 10:53


Je sens que c'est le genre de roman qui pourrait tout à fait me plaire.