Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Temps De Se Présenter

  • : Le temps de lire
  • Le temps de lire
  • : Les livres que j'ai lus et aimés. "J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot" Honoré de Balzac
  • Contact

Le temps d'aimer

Recherche

Le temps de lire aujourd'hui

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41KMc9Gb%2B1L._SL160_.jpg

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41radEzu8pL._SL160_.jpg

Archives

10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 14:27

couv8952058.jpg

 

Le roman s'ouvre sur l'Europe des années 60, alors que l'empire nazi a conquis toute l'Europe. Il ne subsiste qu'un front à l'est contre la Russie et le président des Etats-Unis : Joseph Kennedy (père de JFK) s'apprête à signer un traité de paix avec l'Allemagne. C'est donc un monde d'effroi qui nous est dépeint, une victoire quasi complète d'Hitler sur le monde entier. 


Mais ce n'est pas seulement une uchronie, c'est-à-dire une réécriture de l'Histoire, mais c'est avant tout un polar. En effet deux anciens hommes, clés de voûtes du parti, ont été retrouvés tués. Un troisième est menacé. Une enquête banale pour Xavier March. Mais plus il avance dans son enquête, plus la Gestapo s'intéresse à lui et cherche à le museler. Beaucoup de suspense donc... Et surtout un rythme effréné, une course contre le temps pour résoudre ces mystères. C'est donc un polar très bien mené.


La résolution de l'enquête est une véritable révélation pour les personnages, mais pas vraiment pour le lecteur, car l'auteur propose une autre interprétation de l'Histoire, mais finalement ce qui est dit a bel et bien existé. L'auteur nous invite à nous remettre en question. En effet, il semble facile de fermer les yeux sur ce qui se passe en réalité, ou de savoir des choses sans les révéler. Il invite aussi à savourer notre liberté, car l'Europe décrite ici est bien sombre. 


Ce roman est vraiment bien construit mais comme la révélation finale n'est pas vécue comme un choc, que l'on peut atttendre lorsqu'on lit un polar. Mais tout l'univers plus ou moins imaginé compense est en soi bouleversant, si on pense que cela aurait pu existé. 


A lire pour les fans de la seconde guerre mondiale, de polars, un roman qui nous interroge sur ce qu'aurait pu être l'Europe si les nazis n'avaient pas été vaincus. Effrayant ! 


Quatrième de couverture : Berlin, 1964. Depuis que les forces de l'Axe ont gagné la guerre en 1944, la paix nazie règne sur l'Europe. Seule, l'Amérique a refusé jusqu'ici le joug. Mais dans quelques jours, le président Kennedy viendra conclure une alliance avec le Reich. Ce sera la fin du monde libre. Deux meurtres étranges viennent perturber les préparatifs. Les victimes sont d'anciens S.S. de haut rang jouissant d'une paisible retraite. Chargé de l'affaire, l'inspecteur March s'interroge. S'agit-il d'un règlement de comptes entre dignitaires ? Mais, s'il s'agit d'affaires criminelles pourquoi la Gestapo s'intéresse-t-elle à l'enquête ? Quelle est cette vérité indicible qui tue tout ceux qui la détiennent et semble menacer les fondations même du régime ? Le mystère s'épaissit et, dans Berlin pavoisée, les bourreaux guettent prêts à tout pour étouffer dans la nuit et le brouillard les dernières lueurs de la liberté.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

nathalia 21/10/2011 22:26


Je ne l'ai pas lu, juste entendu beaucoup du bien de cet auteur! Ton avis me le confirme


amaryllis 22/10/2011 16:25



Oui il est vraiment bien. Je ne connais pas d'autres livres de cet auteur mais j'en ai entendu du bien également. 



Mivava 11/10/2011 21:56


Ca fait un moment qu'il me tente beaucoup celui-ci, il va falloir que je m'y penche :)


amaryllis 12/10/2011 13:53



Si tu aimes les romans sur cette période, il faut le lire en effet.