Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Temps De Se Présenter

  • : Le temps de lire
  • Le temps de lire
  • : Les livres que j'ai lus et aimés. "J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot" Honoré de Balzac
  • Contact

Le temps d'aimer

Recherche

Le temps de lire aujourd'hui

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41KMc9Gb%2B1L._SL160_.jpg

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41radEzu8pL._SL160_.jpg

Archives

7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 11:32

Je sors un peu du silence pendant ces vacances pour parler d'une lecture dont je sors tout juste et que j'ai envie de partager. 

http://www.editions-prisma.com/uploads/livre/visuel/300x300/6908c54c4a249ec65247e4e8d3a55b82718df043.jpg


Je m'attendais à la lecture de la quatrième de couverture à me plonger dans le passé, un livre sur la Seconde Guerre mondiale, j'ai été en vérité assez surprise, c'est un roman ancré dans le présent et résolument tourné vers l'avenir. Le passé n'est là que pour éclairer, pour comprendre et pour avancer dans le présent. 

 

Le premier chapitre commence à se faire long, ce n'est pas ce à quoi je m'attendais, une banale histoire de couple, de séparation ! Manqué, l'auteur nous accroche dès la fin du premier chapitre avec une petite révélation, le lecteur est surpris et hameçonné. On ne lâche plus le livre. C'est parti ! 


Quelques petites accroches nous emmène un peu plus en avant dans le livre à chaque fois, chaque fin de chapitre peut lancer une petite bombe. Le livre se lit donc très vite, le lecteur un peu avide de connaître ce secret dont on nous parle. 


L'histoire est celle d'une famille qui implose et cherche à se recomposer d'une certaine façon par son passé. C'est finalement une histoire banale (enfin j'exagère un peu) mais on peut facilement s'identifier à ces personnages qui sont très simples et qui ont une histoire particulière avec la guerre (mais qui n'en a pas eu : résistance, collaboration ou les malgré nous). Enfin ignorante que je suis, j'ai appris quelque chose (je ne connaissais pas du tout cet aspect de l'Histoire en Alsace et de ces travailleurs forcés à travailler en Allemagne puis à combattre. Le sujet n'est pas assez approfondi à mon goût, mais il constitue une introduction si on veut en savoir plus.

 

De quoi le roman parle en réalité ? De musique avant toute chose. Le roman débute par là et se termine ainsi. Ce roman m'a rappelé une de mes lectures récentes sur la musique Corps et âme de Franck Conroy. Les deux livres n'ont rien à voir, il ne s'agit pas d'une comparaison mais pour dire que je trouve fascinant d'entendre parler de musique, d'essayer de faire ressentir la musique. L'idée de mettre à la fin du roman une playlist des morceaux évoqués est plaisante et enrichissante. 


J'ai beaucoup aimé ce roman, j'ai découvert de nouvelles choses et il pose des questions intéressantes sur notre passé : pourquoi le cacher, pourquoi le faire ressurgir ? Le passé influe-t-il sur nous ? Il nous questionne sur ce qui est du ressort de notre volonté et de ce qui est malgré nous. 

 

Quatrième de couv' : "Ma mère se tait. Ses mains tremblent. Je les regarde, ces mains fripées et tachées qui ne mentent pas... A présent, je les entends, ces pauvres mains effrayées : elles racontent une période inconnue, cachée et lointaine, une période si difficile que son corps âgé souffre comme lorsqu'elle était petite fille. Je suis avec Thérèse et sa mère dans la maison de Colmar en 1965, j'entends leur dialogue, à travers le liquide amniotique des limbes maternels. Je ne suis pas né, mais je m'écrie avec elles : "Mais comment est-ce possible ? Il n'était pas prisonnier ou travailleur au STO, il n'avait pas de contact avec la population allemande, il était sur le front de Russie...".


Dans le Montpellier d'aujourd'hui, ce roman à plusieurs voix explore le poids d'un lourd secret de famille lié au drame des "Malgré-nous" alsaciens, pendant la Seconde Guerre mondiale. Abordant des sujets intimes difficiles et d'une grande actualité, ce roman sensible traite de l'équilibre délicat entre vérité et souffrance.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Loo 31/08/2012 21:08

Et bien pourquoi pas ?

amaryllis 01/09/2012 11:37



A découvrir en effet. 


 



Anis 12/08/2012 23:28

J'aime beaucoup aussi les livres qui parlent de musique, Anne en a fait un challenge, et il y a beaucoup de références :
http://desmotsetdesnotes.over-blog.com/article-des-idees-pour-le-challenge-des-notes-et-des-mots-76604333.html
Mais tu connais peut-être déjà.

amaryllis 20/08/2012 20:53



Je le connais pour y avoir été faire un tour mais c'est vrai que je pourrai y aller plus régulièrement puisque mes lectures parlent beaucoup de musique en ce moment. 



Linette (pseudo) 09/08/2012 10:56

Encore un roman intéressant sur la musique. Et les histoires de famille, j'adore! Alors je note. ^^

amaryllis 20/08/2012 20:52



Un roman intéressant en effet.